Centre Hospitalier InterCommunal des Andaines
Centre Hospitalier InterCommunal des Andaines
Les 2 établissiments Domfront Ferté Macé
Contact
Actualités







Le pôle E.H.P.A.D "Les Charmilles Blanches" "L'Air du Temps" "Le Val Fleuri"


Le Projet de Pôle 2013-2018 intègre le Projet de Soins, qui court de 2010 à 2014. En effet, lors de son élaboration, celui-ci comprenait les Services Courts et Moyens Séjours ainsi que les EHPAD.

Lors de la réécriture du projet de Soins pour 2015, il sera fait une différence entre le Projet de Soins Courts et Moyens Séjours et le Projet de Soins EHPAD.

Le Projet de Pôle définit les objectifs généraux des EHPAD, les missions et les valeurs qui accompagnent ces structures. Il engage les services dans des orientations stratégiques, des perspectives d’avenir, des organisations novatrices pour dynamiser les pratiques professionnelles, assurer une cohésion entre les différents acteurs, tracer une feuille de route.

Il prend également en compte la dimension du soin en matière de qualité, en termes d’organisation et d’évaluation des soins ainsi que les mesures et les moyens mis en œuvre permettant la finalisation de ces objectifs.

Les EHPAD du CHIC des Andaines sont au nombre de trois. Deux sont situés sur le site de la Ferté-Macé, les Charmilles Blanches avec une capacité de 98 lits et L’Air du Temps avec 100 lits l'autre sur le site de Domfront, le Val Fleuri 150 lits .

La difficulté pour la mise en place d’un projet de pôle réside dans le fait que les besoins et les planifications des objectifs ne sont pas identiques. Ainsi, si les projets d’un accueil de jour et de Pôles d'activités et de soins adaptés (PASA) peuvent s’inscrire dans le cadre de la réhabilitation du Val Fleuri, les locaux restaurés du site de la Ferté-Macé n’ont pas prévu ces structures d’accueil qui seraient cependant nécessaires tant les besoins sont avérés.
Il existe néanmoins des axes communs mais qui de fait sont doublés pour répondre à chacun des sites.

Au regard de ces objectifs et des orientations de la loi du 2 janvier 2002, la personnalisation du soin, la reconnaissance de l’identité et de l’autonomie des résidents deviennent des principes qui guident ce projet.

La loi 2002-2 du 2 janvier 2002 et les décrets associés ont ancré les EHPAD dans le milieu médico-social et les ont validés comme lieu de vie. La place du soin s’en trouve modifié et les professionnels doivent privilégier le prendre soin et l’accompagnement. Le résident devient alors acteur de sa prise en charge et non objet de soin.

La loi détermine des orientations nouvelles que sont :
- Le livret d’accueil
- La chartre des droits et libertés
- Le contrat de séjour
- La mise en place d’un médiateur
- Le règlement de fonctionnement
- Le projet d’établissement
- Le conseil de vie sociale

Il s’agit dès lors de mettre en œuvre des objectifs partagés par l’équipe médicale et soignante tels que :
- Connaitre la personne dans sa globalité et lui proposer un projet en accord avec ses besoins et ses attentes
- Préserver l’autonomie ou la restaurer
- Maintenir le lien avec sa famille et l’extérieur
- Garantir et améliorer la qualité et la continuité des soins
- Développer le niveau de compétence et d’information des intervenants
- Favoriser la communication

Comme tous les établissements médico-sociaux en France, les règles qui régissent le fonctionnement des EHPAD sont fixées par le Code de l'action sociale et des famille.

La loi Hôpital Patient Santé Territoires du 21 juillet 2009, qui veut décloisonner le secteur sanitaire et le secteur médico-social, est un atout pour les EHPAD.

Le projet de pôle des EHPAD détermine les politiques générales et spécifiques dévolues à ces structures.

La mission principale est de prendre en charge des personnes âgées ou vieillissantes, en s’appuyant sur les concepts de la vieillesse et du vieillissement.
 
 


 

Realisation Web-Interactive