Centre Hospitalier InterCommunal des Andaines
Centre Hospitalier InterCommunal des Andaines
Les 2 établissiments Domfront Ferté Macé
Contact
Actualités







Axe 2 : Alimentation et hydratation de la personne âgée


Le repas représente un temps fort dans la journée du résident. Il est nécessaire qu’il reste un moment de plaisir, de socialisation. Il répond aussi à des normes d’hygiène alimentaire et doit couvrir les besoins nutritionnels de la personne âgée qui peut, par fatigue ou perte de ses capacités intellectuelles, ne plus ressentir le besoin de boire et de manger.

Le recrutement d’un ETP de Diététicienne en juin 2011 conforté par le recrutement d’un ½ ETP supplémentaire en septembre 2012 a permis la mise en œuvre du CLAN (Comité de Liaison Alimentation et Nutrition).

Les missions du CLAN :
- Prise en charge de l’état nutritionnel dans les 4 EHPAD
- Individualisation de l’offre alimentaire
- Meilleure qualité et prescription de la surveillance de l’alimentation entérale et parentérale.
- Réflexion sur des prises en charges spécifiques
- Respect des règles HACCP.
 

L'ALIMENTATION


Pour garantir au résident un hébergement en toute autonomie et sécurité, il est indispensable que le système de restauration mis en place lui apporte une vie agréable et qu'il ait une alimentation adaptée et équilibrée.

L'alimentation est une fonction indispensable à tout être vivant, lui fournissant l'énergie nécessaire à son activité et à son bien-être.

Les repas rythment la journée. Le matin, ils sont distribués à partir de 8h00, le midi 12h00 et le soir entre 17h45 et 18h30.

Les contraintes institutionnelles (achats groupés) ne sont pas incompatibles avec des mets diversifiés et adaptés aux saisons.
 

La  Commission menu :


Elle  est composée de représentants :
- de la diététicienne
- des soignants
- des cadres de santé
- des référents repas
- du Directeur des services économiques.

Son rôle consiste à :
- réfléchir sur les menus
- respecter le choix des menus pour les résidents
- apporter des améliorations pour les jours de fête
- élaborer des fiches d'alimentation pour les régimes.

Les menus sont affichés dans les salles à manger de chaque service.

Afin de faciliter les liaisons avec les cuisines, un référent par service assure cette mission.

Les repas sont servis en chambre pour le petit déjeuner et à la salle manger pour le déjeuner et le dîner.

Seules les personnes trop fatiguées et recouchées de bonne heure dînent en chambre.
Les familles qui le souhaitent peuvent faire manger leurs proches.

Une fiche d'alimentation est mise en place dès que le résident souffre d'une perte d'appétit, afin de surveiller l'évolution.

Pour les personnes les plus dénutries et de façon exceptionnelle, la pose d'une sonde d'alimentation entérale peut être une solution. Elle doit être motivée en premier lieu par l’état pathologique de la personne âgée. Dans tous les cas, cette décision sera prise en concertation avec le médecin, les différents spécialistes, la famille, l'équipe soignante et le résident, s'il peut s'exprimer.

La dénutrition institutionnelle fait l’objet d’un travail particulier.

Un point particulier est à traiter : le jeûne nocturne ; En effet le dîner des personnes âgées se situe vers 18 heures. Or le petit déjeuner du lendemain est servi à 8 heures. La durée entre les 2 repas est de 14 heures. Ce qui n’assure pas un équilibre alimentaire.

Une réflexion est à mener pour mettre en œuvre une organisation qui permette un rééquilibrage des temps d’alimentation (changement d’horaires, collation en fin de soirée,…).

Ce travail fera l’objet d’une présentation lors du CLAN.

Realisation Web-Interactive